Les entreprises postulent auprès du candidat

Les entreprises postulent auprès du candidat

Hireme réinvente le recrutement : une plateforme en ligne unique rapproche les entreprises et les talents.

La guerre des talents bat son plein. Les entreprises cherchent assidûment des talents capables de renforcer leur position sur le marché. Mais ces talents sont plutôt difficiles à trouver. La solution pour ce marché du travail en pleine mutation vient de hireme.io, une plateforme belge en ligne qui permet aux entreprises d’accéder à une mine de talents européens, que ce soit pour des postes fixes ou temporaires, et de trouver la main-d’œuvre idéale. Les entreprises postulent pour ainsi dire auprès des candidats : elles se présentent et présentent leurs offres d’emploi, ce qui permet d’établir une correspondance. Grâce à l’anonymat de chaque profil, les personnes qui ne cherchent pas activement du travail ont également accès à la plateforme et ne manquent ainsi aucune opportunité professionnelle intéressante du fait de leur emploi actuel.

Un marché de l’emploi en pleine transformation

Le marché du travail a fondamentalement changé, ces dernières années. On observe une pénurie de talents. Les entreprises peinent donc à trouver les bons profils pour leurs postes vacants. D’après 84% des recruteurs, les candidats ne présentent souvent pas les qualités qu’ils recherchent. Par ailleurs, les techniques traditionnelles de recrutement ne fonctionnent plus. Les recruteurs ne reçoivent pas de réponse à leurs annonces tandis que les talents sont submergés d’annonces émanant de divers réseaux professionnels et préfèrent les ignorer. Les candidats privilégient, en outre, le contact direct avec les entreprises, ce qui n’est pas compatible avec les bureaux de recrutement classiques.

Hireme a trouvé la parade en créant une plateforme en ligne basée sur le recrutement inversé : ce ne sont pas les candidats qui cherchent un emploi, mais l’offre qui vient à eux. Et cette offre correspond parfaitement à leurs exigences. Avec l’aide de la Hireme Talent Acquisition Team, les candidats se créent un profil anonyme qui reprend leur expérience ainsi que leurs attentes en termes de salaire, de localisation et de contenu de la fonction. Après validation, le profil anonyme se retrouve sur la plateforme, où les entreprises peuvent chercher le profil idéal dans une base de données de 137 000 candidats actualisée en temps réel. Les entreprises obtiennent, en outre, la liste des candidats (anonymes) existants dont les aspirations correspondent à ce qu’ils attendent d’un collaborateur. « Hireme entend présenter à nos clients les meilleurs talents disponibles sur le marché et seulement proposer à nos candidats les offres d’emploi qui correspondent à leurs attentes. Nous ne soumettons que des propositions réalistes, ce qui fait gagner du temps aux clients et aux candidats », explique Farid El Machaoud, cofondateur et associé directeur de Hireme.

Quand les entreprises tombent sur un profil intéressant, elles peuvent choisir d’envoyer un « poke » au candidat pour sonder son intérêt. Il faut que ce candidat se dise intéressé pour que ses données soient dévoilées. À partir de là, toute la procédure (de l’entretien préliminaire à la signature du contrat) s’effectue via la plateforme, sans le moindre intermédiaire.

« Nous devons à tout prix évoluer au rythme du marché du travail et proposer de nouvelles solutions qui répondent aux dernières tendances. Aujourd’hui, les personnes ne cherchent plus activement un emploi : il faut aller chercher les talents et c’est exactement ce que fait notre plateforme », souligne Farid El Machaoud. « La plupart des talents actuels ont du travail, mais sont ouverts à d’autres possibilités. C’est pourquoi nous garantissons l’anonymat aux candidats, qui peuvent ainsi examiner d’autres options professionnelles sans devoir dévoiler leur identité. À noter que les candidats ont préalablement accès à toutes les informations relatives au contenu de la fonction, au package salarial et à l’entreprise. »

La porte est ouverte

Les techniques traditionnelles de recrutement passent à côté de nombreux talents1 étant donné que ces travailleurs ne cherchent pas activement du travail. On parle de « talents passifs ». Selon le rapport LinkedIn Talent Trends, 70 % des collaborateurs sont trouvés parmi les talents passifs qui n’ont pas fermé la porte à de nouvelles possibilités. Il s’avère, en outre, que 65 % des candidats examinent déjà des offres d’emploi 91 jours après avoir endossé une nouvelle fonction. La plateforme belge Hireme surfe parfaitement sur cette tendance : grâce à l’anonymat, les candidats actifs restent ouverts aux éventuelles opportunités intéressantes qui se présentent. Les entreprises trouvent le profil idéal tandis que les talents ne manquent aucune opportunité professionnelle.

Freelancer is the new black2

En 2019, on dénombrait environ 135 710 freelances actifs sur le marché flamand du travail. Ce n’est pas surprenant : la moitié des entreprises se tournent vers les freelances pour leur flexibilité et 62% d’entre elles admettent faire appel à eux en périodes chargées. « Le nombre de freelances augmente. En plus d’aider les entreprises à attirer leurs futurs collaborateurs permanents, notre plateforme leur donne aussi un accès direct aux freelances ainsi qu’aux collaborateurs permanents des agences de project sourcing et d’intérim », poursuit Farid El Machaoud. « L’intégralité de la gestion du processus (de la demande à la facturation, en passant par la contractualisation et la gestion des horaires) a été entièrement automatisée et s’effectue via la plateforme Hireme. Il faut s’adapter aux exigences du marché de l’emploi et c’est ce que fait Hireme avec sa plateforme unique. »

1. Essentiellement dans les domaines suivants : informatique, ingénierie, construction, ventes techniques, marketing numérique, finance et sciences de la vie.

2. Chiffres basés sur le rapport Freelance Focus d’Unizo.

Contactez-nous
Charlotte Van Acker Account Manager, Ketchum
Charlotte Van Acker Account Manager, Ketchum