Le Belge dort mal et trop peu

Le Belge dort mal et trop peu

Donderdag 15 maart 2018 — Philips s’engage en faveur d’un sommeil de qualité à l’occasion du World Sleep Day le 16 mars 2018. L’être humain passe environ un tiers de son existence à dormir. Une bonne qualité de sommeil, au même titre que la pratique régulière d'exercice physique et une alimentation équilibrée, fait partie des ingrédients essentiels à une vie saine. Pourtant, une étude menée par Philips a révélé que 82% des Belges dormaient moins que les 7,5 heures recommandées par nuit. 23% se sentent dès lors toujours fatigués au saut du lit. Il est temps de briser un tabou sur le mauvais sommeil en Belgique.

Étude Philips[1]  : le Belge dort mal et trop peu

  • 82% des Belges dorment moins que les 7,5 heures recommandées par nuit.
  • 55% se réveillent la nuit au moins une fois par semaine et 18% toutes les nuits.

« Je n'ai besoin que de quatre heures de sommeil »

« L’importance d’un sommeil de qualité et suffisant est souvent sous-estimée dans notre société, explique le docteur Johan Verbraecken, associé à l’UZ Antwerpen. La grande majorité des adultes ont besoin d’environ 7,5 heures de sommeil par nuit. Malheureusement, 82% des Belges n'atteignent pas le nombre d'heures de sommeil recommandé. » Par ailleurs, dans certains milieux professionnels ou politiques, dormir peu est souvent un symbole de statut. Il n’est pas rare d’entendre un CEO ou un politique affirmer se contenter de quatre heures de sommeil. « À l’occasion du World Sleep Day, nous voulons briser le tabou sur les nuits trop courtes et le mauvais sommeil, explique David van Waesberghe, Sleep & Respiratory Care Manager chez Philips. Admettez la nécessité de dormir 7,5 heures par nuit et consultez un médecin si vous éprouvez des difficultés à vous endormir, ronflez trop ou ressentez d'autres troubles du sommeil. »

Le déficit de sommeil a de graves conséquences

Les conséquences d'un déficit (chronique) de sommeil ne sont pas négligeables. Des études médicales ont déjà démontré que la privation de sommeil était associée à des troubles psychologiques tels que la dépression, l'anxiété et la psychose. Un adulte qui essaie de se contenter de six heures de sommeil par nuit a, sans intervention médicale, plus de risque de mourir à l'âge de 70 ans. « La conduite de véhicules alors qu’on dort moins de cinq heures par nuit multiplie par quatre le risque d'accident, explique David van Waesberghe. Il est temps de prendre les troubles du sommeil à bras-le-corps en Belgique. »

Moins graves mais non moins problématiques : les conséquences au quotidien. Si vous n'avez pas de difficultés à rester éveillé, vous éprouverez à tout le moins des coups de pompe durant la journée, qui altèrent la concentration, la mémoire et la faculté d'apprentissage.

« Interrogez-vous sur vos ronflements : peut-être souffrez-vous d'apnée du sommeil »

Les troubles du sommeil sont souvent imputables à des troubles psychiques, comme le stress. Les problèmes physiques ne sont pas non plus en reste, mais le dormeur belge n’en semble pas conscient. Ainsi, pas moins de 320.000 Belges souffrent d'apnée du sommeil, qui se manifeste par une interruption voire un arrêt de la respiration pendant le sommeil. En raison, notamment, de ce manque de sensibilisation, 230.000 patients échappent à tout traitement, alors qu’une apnée du sommeil non traitée multiplie par trois le risque d'accident vasculaire cérébral. Pour dépister un problème aussi particulier que l'apnée du sommeil, il faut sérieusement s'interroger sur ses ronflements. Des ronflements forts, la fatigue et l'hypertension artérielle sont des signes d'appel incontournables de l'apnée du sommeil. Elma Dalhuijsen, alias Tante Kaat, soigne son apnée du sommeil depuis cinq ans. « Mon mari se plaignait depuis longtemps de mes ronflements. Je suis donc allée chez un médecin. Aujourd'hui, je dors mieux qu'avant et mon mari passe des nuits plus paisibles. »

« Si vous identifiez des symptômes d'apnée du sommeil, il est important de consulter un médecin, avertit le docteur Johan Newell, de l’UVC Brugmann. Il vous conseillera en premier lieu de modifier votre mode de vie. » Chez environ 80% des patients souffrant d'apnée du sommeil, l’obésité est présente. La pratique d’exercice physique et la réduction de la consommation d'alcool peuvent déjà bien remédier au problème. Cependant, la technologie de la santé, en plein essor, tend de plus en plus à apporter la solution à un problème comme l'apnée du sommeil. Le système CPAP (Continuous Positive Airway Pressure) se compose d’un masque et d’un tube qui envoie en permanence un flux d'air dans les voies respiratoires pendant le sommeil. Au fil des ans, il est devenu plus compact et convivial. « Les patients disposent désormais de toutes les technologies nécessaires pour soigner leur pathologie et dormir paisiblement. »

 

       3 conseils pour mieux dormir

  • Dormez entre 7,5 et 8 heures par nuit.
  • Interrogez-vous sur vos ronflements.
  • Votre environnement de sommeil doit être sain :
    • Bien aéré
    • Silencieux

 

###

 

[1] Basées sur les résultats d'une étude réalisée par Philips en septembre 2017 en Belgique, pour mieux comprendre le comportement de sommeil et les problèmes de sommeil des personnes. 500 Belges ont été interrogés.

À propos de Royal Philips

Royal Philips (NYSE : PHG, AEX : PHIA) est l'une des plus importantes entreprises technologiques de santé. Focalisée sur l'amélioration de la santé et l'optimisation des perspectives dans le parcours des soins de santé, d'une vie saine au diagnostic et au traitement, en passant par la prévention, sans oublier les soins à domicile. Philips tire parti de technologies de pointe et d'une connaissance approfondie des consommateurs et du monde clinique pour proposer des solutions intégrées. L'entreprise est l'un des leaders de l'imagerie diagnostique, des thérapies assistées par l'imagerie, de la surveillance des patients et de l'informatique de santé, ainsi que de la santé grand public et des soins à domicile. Philips, dont le siège social se trouve aux Pays-Bas, a réalisé avec son portefeuille de technologies de santé un chiffre d'affaires de 17,4 milliards d'euros en 2016 et emploie quelque 73.000 personnes actives dans les domaines de la vente et des services dans plus de 100 pays. Pour plus d'informations sur Philips, consultez le site www.philips.com/newscenter.

 

 

 

Adriaan Snauwaert Ketchum Brussels
Nadia Van Engeland Ketchum Brussels