L’app Philips DreamMapper améliore la qualité du sommeil des personnes souffrant d’apnées

L’app Philips DreamMapper améliore la qualité du sommeil des personnes souffrant d’apnées

Vendredi 1 décembre 2017

  • 320.000 Belges souffrent d'apnées du sommeil, mais 230.000 d’entre eux ne traitent pas leur affection.
  • Le risque d’accident vasculaire cérébral triple si l’apnée du sommeil n’est pas soignée.
  • Les utilisateurs de l’app peuvent mieux suivre leur traitement.
     
Royal Philips (NYSE: PHG, AEX: PHIA), leader mondial en technologie de santé, lance l’app pour smartphone DreamMapper, gage d’un sommeil efficace et confortable pour les personnes souffrant d’apnées du sommeil. Près de 320.000 Belges souffrent d’apnées du sommeil, une affection qui se caractérise par un arrêt respiratoire d’au moins dix secondes pendant le sommeil. L’app permet aux patients de mieux suivre leurs progrès sur la base d’objectifs qu’ils définissent eux-mêmes. « L’application implique davantage les patients dans leur traitement, ce qui améliore la qualité de leur sommeil, » souligne le docteur Mark Aloia, expert du sommeil chez Philips.
 

Près de 320.000 Belges souffrent d’apnées, une affection qui se caractérise par un arrêt respiratoire d’au moins dix secondes pendant le sommeil. Cet arrêt respiratoire est provoqué par une obstruction des voies respiratoires ou à l’absence de signal de commande de la respiration en provenance du cerveau. Si le nombre d’apnées est supérieur à 10 à 15 par heure, les médecins parlent de syndrome d’apnée du sommeil. Les patients se réveillent en sursaut, puis la respiration reprend. Certains patients peuvent avoir jusqu’à soixante épisodes d’apnée par heure.

Avec sa gamme de produits Dream Family, Philips établit une nouvelle norme pour garantir un sommeil sain et confortable aux patients souffrant d’apnées. Pour les aider à mieux dormir et à mieux suivre leur traitement, l’entreprise lance un masque, un système PPC[1] et une application pour smartphone. « Le masque DreamWear est extrêmement flexible et confortable. Il se branche sur le système PPC, qui lui envoie un flux d'air continu », explique Mark Aloia. Avec l’app DreamMapper, les patients peuvent voir précisément comment leur nuit s’est passée et quels progrès ils ont réalisés. L’application implique plus étroitement le patient dans son traitement en lui montrant précisément les informations qui lui importent. L’app mesure le nombre de respirations et d’apnées, le flux d'air que l’appareil envoie au masque, le nombre d'heures de sommeil et les éventuelles fuites d’air.

« Près de 90.000 Belges souffrant d’apnées du sommeil ne suivent pas de traitement pour l’instant, souligne Mark Aloia. Cependant, le risque d’accident vasculaire cérébral est trois fois plus élevé si les patients ne suivent pas de traitement. Les personnes atteintes d'apnée du sommeil ont plus souvent des problèmes de somnolence en journée, ont une réactivité ralentie et une baisse de la vigilance. Il s’agit d’ailleurs d’une des principales causes d’accidents de la route. Le tabac, l’alcool et le surpoids sont les raisons principales de l’apnée. »
 

L’importance de l’observance thérapeutique

Si un patient souffrant d’apnées veut suivre correctement son traitement, il est recommandé de porter le masque 70% des nuits, pendant au moins quatre heures, au cours des nonante premiers jours de la période de traitement. « Ce conseil est trop souvent ignoré, affirme Mark Aloia. Seuls 68 pour cent des patients suivent leur traitement de façon adéquate. Les personnes qui utilisent l’application respectent leur thérapie dans 78 pour cent des cas. »

DreamMapper est l’exemple même d’une technologie qui aide les patients à mieux respecter leur traitement à domicile. « On observe une tendance dans ce contexte, indique David Van Waesberge, Business Manager Sleep & Respiratory Care BeNeLux. En amenant les patients à reprendre les activités de soins chez eux et à les respecter, leur observance thérapeutique s’améliore et les patients comme les médecins comprennent mieux la pathologie. L’app permet de partager gratuitement les informations de traitement avec le médecin traitant. » En aidant les patients à mieux comprendre les données de leur traitement et en leur offrant un accès à des outils leur permettant de résoudre des problèmes courants, les médecins gagnent du temps et peuvent se concentrer davantage sur les patients qui en ont besoin.

L’app DreamMapper peut être téléchargée gratuitement dans l’App Store et Google Play.
 

Chiffres essentiels :

  • Le risque d’accident vasculaire cérébral est 3 fois plus élevé si l’apnée du sommeil n’est pas traitée.
  • Principales conséquences de l’apnée du sommeil : hypertension artérielle, arythmie cardiaque, troubles cardiovasculaires, accident vasculaire cérébral, diabète de type 2, accidents de la route et de travail.
  • Principales causes de l’apnée du sommeil : tabac, alcool et surpoids.
  • 320.000 Belges souffrent d’apnée du sommeil.
  • 230.000 patients ne traitent pas leur maladie.
  • 90.000 Belges souffrant d’apnées utilisent un système PPC.
  • Les patients qui utilisent l’app DreamMapper sont 22 pour cent plus fidèles à leur traitement que les patients qui suivent un traitement traditionnel.

 

[1] Appareil qui maintient les voies respiratoires ouvertes pendant le sommeil en envoyant en continu de l’air au masque. PPC : pression positive continue.

 

À propos de Royal Philips

Royal Philips (NYSE : PHG, AEX : PHIA) est l'une des plus importantes entreprises technologiques de santé. Focalisée sur l'amélioration de la santé et l'optimisation des perspectives dans le parcours des soins de santé, d'une vie saine au diagnostic et au traitement, en passant par la prévention, sans oublier les soins à domicile. Philips tire parti de technologies de pointe et d'une connaissance approfondie des consommateurs et du monde clinique pour proposer des solutions intégrées. L'entreprise est l'un des leaders de l'imagerie diagnostique, des thérapies assistées par l'imagerie, de la surveillance des patients et de l'informatique de santé, ainsi que de la santé grand public et des soins à domicile. Philips, dont le siège social se trouve aux Pays-Bas, a réalisé avec son portefeuille de technologies de santé un chiffre d'affaires de 17,4 milliards d'euros en 2016 et emploie quelque 73.000 personnes actives dans les domaines de la vente et des services dans plus de 100 pays. Pour plus d'informations sur Philips, consultez le site www.philips.com/newscenter.

Nele Bouchier Senior Corporate Communications Manager BeLux at Koninklijke Philips NV
Adriaan Snauwaert Account Manager at Ketchum Brussels