Dans le monde, un décès sur trois est lié aux maladies cardiovasculaires

À l'occasion de la Journée mondiale du Cœur, Philips souligne l'importance d’un mode de vie sain pour la santé

Samedi 29 septembre 2018 — ‘Cette année, je vais vivre plus sainement'. Voilà une bonne résolution de début d'année malheureusement rarement respectée. Pourtant, en veillant davantage à sa santé – manger plus sainement, pratiquer régulièrement une activité physique et dormir suffisamment – chacun peut réduire considérablement le risque de maladie cardiovasculaire. La World Heart Federation, Philips et la Belgian Heart Rhythm Association (BeHRA) profitent de la Journée mondiale du Cœur pour encourager le grand public à adopter un mode de vie plus sain. Tous les ans, les affections cardiovasculaires provoquent le décès de plus de 17,5 millions de femmes et d'hommes de tout âge et de toutes origines. Profitons de cette Journée mondiale du Cœur pour concrétiser cette bonne résolution, en groupe.

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès prématuré dans le monde (31%)1. En 2017, elles ont fait 17,5 millions de victimes, soit le tiers de la mortalité totale1. Selon les prévisions, ce chiffre pourrait atteindre les 23,6 millions à l'horizon 2030[1]. Les causes principales des maladies cardiovasculaires sont l'excès pondéral, une activité physique insuffisante, l'alimentation préemballée, le tabagisme et la consommation excessive d'alcool. ‘Voilà cinq facteurs de risque qui peuvent être maîtrisés par chaque individu, quels que soient son âge et sa condition physique', explique Ernst Wodrada, Business Marketing Manager IGT chez Philips.

Il n'est jamais trop tard pour adopter un mode de vie plus sain. Les petits changements peuvent faire une grande différence : se rendre au travail à vélo plutôt qu'en transports en commun, rayer un plat frit du menu mensuel, aller dormir une demi-heure plus tôt… C'est tout bénéfice pour votre cœur. Pas moins de 80% de tous les décès prématurés de 2017 liés à des affections cardiovasculaires auraient pu être évités en adoptant un mode de vie plus sain[2]. Par une action commune, il est possible de réduire drastiquement ce pourcentage. Nous invitons donc tous les Belges à réitérer leurs bonnes résolutions, de préférence en groupe. Perdre cinq kilos, faire du sport une fois par semaine… Collectivement, il est plus simple de tenir de tels engagements, grâce à l'effet d'entraînement du groupe', conclut Ernst Wodrada.

Dr. Yves Vandekerckhove, président de la BeHRA confirme: "Plusieurs de ces facteurs de risques sont interdépendants. À terme, un changement des habitudes dans un domaine peut avair un effet domino sur d'autre domaines. Prenons l'exemple des plat préparés à l'ancienne, c'est-à-dire à la maison, au départ de céréales compleètes, de viande maigre ou de poisson, complétés par de grandes quentités de légumes et de fruits. De telles habitudes alimentaires réduisent le risque de troubles cardiaque et d'AVC de 80%.[3] En évitant les préparation préemballées, les fritures et les aliments très salés/sucrés ou riches en acides gras insatués, votre sommeil sera meilleur. Et comme vous serez mieuw reposé, vous pourrez envisager de reprendre une dose saine d'activité physique."

Nombre de personnes ne pratiquent pas suffisamment d'activité physique. Selon l'OMS, quelque 80% de la population adulte mondiale ne bouge pas suffisamment[4]. Cinq millions de décès par an sont directement imputables à un manque d'activité physique[5]. Diverses évolutions sociétales renforcent cette tendance. Ainsi, le travail de bureau accroît de 147% le risque de symptômes liés aux maladies cardiovasculaires[6]. Idem pour la concentration démographique dans les villes, qui incite les individus à moins se déplacer à pied.

Dr. Yves Vandekerckhove: ‘Chacun est maître de son mode de vie et de sa santé. Une activité physique, même légère, est indispensable. Le manque d'activité mène directement au surpoids (un IMC entre 25 et 30), voire à l'obésité (30+). Actuellement, 39% de la population mondiale est en surpoids, et 13% souffre d'obésité[7]. Il faut savoir que l'excès pondéral accroît directement le cholestérol, la tension artérielle et le risque de diabète de type 2. Autant de facteurs qui favorisent les affections cardiovasculaires. Outre le surpoids, le tabagisme est un autre catalyseur pour les troubles cardiovasculaires, en provoquant la constriction des artères, l'apparition de caillots de sang et l'augmentation du cholestérol. La nicotine, la substance addictive contenue dans la cigarette, augmente aussi le rythme cardiaque et la tension artérielle.'

Philips, la World Heart Federation, la BeHRA et les experts médicaux soulignent, en cette Journée mondiale du Cœur, l'importance du mode de vie comme facteur de santé. La santé de votre cœur est entre vos mains. Boire et manger plus sainement sont les fondements d’une vie saine. Ceux qui cuisinent à la maison le font généralement plus sain et avec moins de calories. Aller dormir plus tôt, respirer de l’air sain, bouger davantage, … voilà autant de bonnes résolutions pour votre cœur, qui réduisent le risque de maladie cardiovasculaire. 'Concrétisez au moins une de ces bonnes résolutions. Votre cœur vous en sera reconnaissant', conclut Ernst Wodrada, Business Marketing Manager IGT Benelux chez Philips.

                                                                                               # # #

À propos de Royal Philips

Royal Philips (NYSE : PHG, AEX : PHIA) est l'une des plus importantes entreprises technologiques de santé. Focalisée sur l'amélioration de la santé et l'optimisation des perspectives dans le parcours des soins de santé, d'une vie saine au diagnostic et au traitement, en passant par la prévention, sans oublier les soins à domicile. Philips tire parti de technologies de pointe et d'une connaissance approfondie des consommateurs et du monde clinique pour proposer des solutions intégrées. L'entreprise est l'un des leaders de l'imagerie diagnostique, des thérapies assistées par l'imagerie, de la surveillance des patients et de l'informatique de santé, ainsi que de la santé grand public et des soins à domicile. Philips, dont le siège social se trouve aux Pays-Bas, a réalisé avec son portefeuille de technologies de santé un chiffre d'affaires de 17,8 milliards d'euros en 2017 et emploie quelque 75.000 personnes actives dans les domaines de la vente et des services dans plus de 100 pays. Pour plus d'informations sur Philips, consultez le site www.philips.com/newscenter.

 

[1] https://www.world-heart-federation.org/world-heart-day/about/cvds

[2] http://www.who.int/en/news-room/fact-sheets/detail/cardiovascular-diseases-(cvds)

[3] http://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/healthy-diet

[4] http://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/physical-activity

[5] https://www.bhf.org.uk/informationsupport/publications/statistics/physical-inactivity-report-2017

[6] http://www.startstanding.org/sitting-and-cardiovascular-disease/

[7] http://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/obesity-and-overweight

Sabrina Heymans

Public Relations Personal Health

Philips Belgium