1,5 million de Belges se lève du pied gauche presque tous les matins

Douwe Egberts, la plus grande marque belge de café, a analysé le phénomène de la « mauvaise humeur du matin » avec deux experts de renom. Les résultats sont étonnants.

Il arrive à tout le monde de se lever du pied gauche. C’est le lot presque quotidien d’un nombre considérable de Belges. Environ un million et demi de nos compatriotes, soit 16,4 % de la population adulte, est de mauvaise humeur pratiquement tous les matins. Dans le cadre de sa nouvelle campagne contre la mauvaise humeur au réveil, la plus grande marque belge de café, Douwe Egberts, s’est associée au bureau d’étude iVox et à deux experts du sommeil, pour répondre à deux questions: le phénomène de la mauvaise humeur du matin existe-t-il réellement et comment éventuellement le contrer ? Sous la devise « anti- Grognonite » (« Grognon », d’après le Schtroumpf éponyme), Douwe Egberts espère éradiquer la mauvaise humeur matinale et rendre la vie plus agréable à chacun de nous.

Quelle est l’ampleur du problème en Belgique ?

Afin de mieux comprendre le phénomène de la mauvaise humeur du matin, il faut avant tout savoir s’il existe vraiment et comment il se présente. Myriam Kerkhofs, experte du sommeil, confirme que la mauvaise humeur au réveil n’est pas un mythe et que son existence est prouvée scientifiquement :

« La mauvaise humeur matinale se caractérise par un état d’esprit négatif ainsi qu’une activité physique et communicationnelle limitée. Il est souvent question d’un seuil de tolérance bas et la personne concernée souhaite rester dans sa bulle. Heureusement pour elle et pour son entourage, les symptômes disparaissent en moyenne deux heures après le réveil. »

Se lever du pied gauche est le lot quasiment quotidien d’1 Belge sur 6 (16,4 %).

Combien de Belges souffrent de mauvaise humeur matinale? %
Presque tous les jours 16,4% (1 sur 6)
>> Jeunes (18-34 ans) 25,8% (1 sur 4)
>> Personnes âgées (+55 ans) 9,4% (1 sur 10)
Jamais 58,6% (6 sur 10)

Le constat du sondage[1] selon lequel un million et demi de Belges[2] est de mauvaise humeur presque tous les matins a de quoi surprendre.
Daniëlle De Lange, Marketing Manager chez Douwe Egberts :

« Lorsque nous avons émis l’hypothèse que le réveil ne souriait pas à tout le monde, nous n’imaginions pas que cela concernait autant de gens. L’un des objectifs de cette étude était de mieux comprendre les gens qui se lèvent du pied gauche afin de leur apporter des solutions. Chez Douwe Egberts, nous ne voulons pas seulement donner de l’énergie aux gens grâce à notre café, nous voulons aussi qu’il soit une source de chaleur sociale. Au travers de notre campagne ‘anti-Grognonite’, nous espérons éradiquer l’état d’esprit négatif qui va de pair avec la mauvaise humeur matinale et permettre à chacun de connaître des matins chaleureux, au propre comme au figuré. »

Un grognon n’est pas l’autre

Mais pourquoi se lève-t-on du pied gauche ? Il y a trois explications possibles…[3]

Les symptômes les plus courants de la mauvaise humeur matinale Pourcentage
"Je ne parle pas" 21,6%
"Je suis en pilote automatique" 18,2%
"Il ne faut pas me parler pedant une heure" 15,5%
"Je suis peu loquace avec les gens qui m'entourent" 11,2%
La lumière et/ou le bruit me dérange(nt)" 8,5%

La raison la plus évidente concerne la qualité et la quantité de sommeil, du moins quand elles ne sont pas suffisantes. Ainsi, 1 sur 3 (33,1 %) personnes souffrant de mauvaise humeur matinale ne dort pas les six à huit heures par nuit recommandées. Deuxième explication possible : le chronotype, à savoir le fait que certains soient plutôt du soir et d’autres, du matin. Sur 10 personnes souffrant de mauvaise humeur au réveil, 7 sont dites « du soir ». Bonne nouvelle pour elles : on devient de plus en plus du matin avec l’âge, ce qui explique les différences générationnelles au niveau des résultats (cf. encadré 1).

La troisième cause est liée à ce que l’on appelle « l’inertie du sommeil », comme l’explique l’experte Myriam Kerkhofs : « Le système 'sommeil-éveil' de notre cerveau fonctionne un peu comme un interrupteur, mais la transition prend un peu de temps. Les parties de notre cerveau ne 'se réveillent' vraisemblablement pas toutes en même temps. Pendant cette période, nous avons un rendement relativement médiocre. L’inertie du sommeil peut durer d’une minute à deux heures. » Quelques 6 personnes sur 10 (63,7 %) souffrant de mauvaise humeur matinale connaissent ce phénomène.

Le café, l’arme la plus souvent choisie pour combattre la mauvaise humeur matinale

Tout problème a sa solution et la mauvaise humeur matinale ne déroge pas à la règle. Il n’est pas rare de combiner une ou plusieurs tactiques pour la faire disparaître rapidement. Mais les solutions fétiches (cf. encadré 3) sont-elles aussi les plus efficaces contre la mauvaise humeur au réveil ? Selon Myriam Kerkhofs, il y a çà et là des choses à améliorer :

Les solutions les plus prisées contre la mauvaise humur matinale Pourcentage
"Je bois du café" 21%
"J'appuie sur le bouton 'snooze'" 16,2%
"Je prends mon petit déjeuner" 14,2%
"J'éclaire la chambre" 10,7%
"J'écoute la musique" 10,6%

«Mieux vaut sortir du lit au plus vite et stimuler vos sens. Utilisez votre nez : c’est le chemin le plus court vers le cerveau et les odeurs associées au matin activent le système d’éveil. L’odeur vous stimule plus que vous l’imaginez. Outre les éléments sensoriels et physiques, l’interaction avec vos colocataires et/ou vos collègues constitue également une solution : même si vous pensez ne pas en avoir besoin et si vous avez envie de rester dans votre bulle, vous avez tout intérêt à établir le contact. »

 « Il s’agit avant tout de faire tourner ses batteries à plein régime au plus vite. Il faut donc activer ses sens et ses muscles. Eclairer la chambre (de préférence progressivement), diffuser de la musique, passer le visage et les poignets sous l’eau froide, faites bouger vos membres, parlez aux autres… Les personnes qui se lèvent du pied gauche et appuient sur le bouton ‘snooze’ de leur réveil ont tout faux : il y a de fortes chances qu’elles se rendorment. Le réveil suivant sera alors encore pire. Attention à l’effet boule de neige ! 

Le meilleur conseil que l’on puisse donner, c’est de ne pas laisser la moindre chance au « problème » de la mauvaise humeur matinale en ayant une bonne hygiène de sommeil[4]. »

Chez Douwe Egberts, on a été positivement surpris par les résultats du sondage, raconte Daniëlle De Lange :

« Evidemment, nous étions depuis longtemps convaincus de la force du café comme moyen de combattre la mauvaise humeur matinale, à l’instar de 21% des gens sondés qui en souffrent. Nous sommes maintenant d’autant plus motivés pour corriger le froncement de sourcils de tous les grognons en leur offrant de la chaleur sociale ».

 

[1] Sondage réalisé en ligne par le bureau d’enquête iVox auprès de 1.000 Belges, représentatifs en termes de langue, genre et âge

[2] Selon les statistiques officielles, en début 2015, la Belgique comptait 8.881.771 habitants majeurs

(http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/population/structure/agesexe/popbel/),16.4% de ce nombre

équivaut à 1.456.611 Belges enclins à la mauvaise humeur matinale

[3] Pour davantage d’explications détaillées : cf. le document « Les causes de la mauvaise humeur matinale et les moyens d’y remédier » en annexe.

[4] Habitudes et comportements de quelqu’un quant à son sommeil, souvent sous forme d’actes conscients qui favorisent un bon repos & des facteurs comme le comportement ou l’environnement qui favorisent un bon repos – voir aussi en pièce jointe le document ‘causes de et conseils contre la mauvaise humeur matinale’.

Factsheet: Les causes de la mauvaise humeur matinale et les moyens d’y remédier

DOCX - 24 Kb

Les chiffres en version visuelle

PDF - 1.5 Mb

Anne-Claire Verbeeren

PR Consultant, Ketchum

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de Ketchum Brussels

Ketchum is an international PR consulting agency, located in Brussels, with a focus on corporate clients. We offer you communication solutions with a twist: creative and out of the box. If you’re looking for fresh and new ideas to solve topical problems, Ketchum is your perfect match.  

Contact

Rue d'escaut 122 1080 Bruxelles

[email protected]

ketchum.brussels